Espace solidarites

S'engager dans l'humanitaire : s'engager autrement

Actuellement, l’humanitaire se développe de plus en plus. Ce fait se constate par l’existence de nombreuses personnes qui souhaitent se porter volontaire à s’investir dans une association à but humanitaire. Quelles sont les bonnes raisons qui poussent à faire de l’humanitaire?

Simplement car l’aide humanitaire, généralement destinée aux populations les plus pauvres et les plus vulnérables, vise à répondre aux besoins de première nécessité (boire, manger, se loger et se vêtir) et à faire valoir et défendre la dignité humaine, les droits de l’homme, et le droit international. On distingue l’aide permanente (centres de soin, éducation, soutien agricole, assainissement…), de l’aide d’urgence (aide alimentaire, accès à l’eau potable, hébergements temporaires…) qui relève de phénomènes exceptionnels, comme un tremblement de terre.

Le Principe de l’Humanitaire

En faisant de l’humanitaire, on peut vivre une expérience de découverte et de générosité. Il existe de nombreux humanitaires qui viennent de faire une mission et qui affirment qu’ils ont vécu de grandes expériences qui leur ont permis d’avoir une nouvelle vision du monde et une nouvelle perception de la vie. En effet, quand on s’investit dans une aide humanitaire, on est confronté à des personnes en une grande détresse physique et morale, cela peut avoir un grand impact psychologique et donner beaucoup d’enseignements.

L’humanitaire n’est pas fait pour tout le monde, seulement pour ceux qui sont qualifiés et motivés

En s’investissant dans l’humanitaire, il faut être capable de sacrifier son temps pour les autres. De ce fait, on peut dire que cette action permet de faire un don de sa motivation et de son temps pour les personnes qui ont en a besoin, spécialement celles qui se trouvent dans une situation difficile.

Mais une forte motivation est indispensable mais ne suffit pas. On ne s’engage pas à la légère dans l’humanitaire. Cela mérite une réflexion approfondie sur ses forces et faiblesses, ses limites. Il faut également se renseigner sur le contenu, l’impact, le budget, la finalité du projet envisagé, l’implication des populations locales. Pour aider les gens, il faut donner ses compétences afin que ceux qui se trouvent dans des cas difficiles puissent se développer. Par exemple, les pays en voie de développement sollicitent beaucoup les personnes qui sont compétentes et formées comme les médecins, les ingénieurs, les techniciens, les infirmiers, etc. Ces spécialistes doivent venir en aide à ces pays afin de développer les techniques de soin et les infrastructures.

Dernières parutions espacesolidarites.fr.

  1. 09 Fév. 2017La protection de l'enfance nous importe tous.28 clics
  2. 02 Nov. 2016Eric Olhats aide le football à se développer dans le monde126 clics